La pédagogie par le jeu : nos astuces pour bien l’appliquer en classes primaires

Jeu et apprentissage, voilà deux concepts qui semblent dichotomiques à première vue, mais que l’on tente de marier depuis plusieurs années. Le postulat suscite en effet questionnements et débats. Peut-on jouer et apprendre en même temps ? Ou ces deux activités ne sont-elles pas conciliables ? Difficile de prendre définitivement parti. Force est cependant de constater que le jeu est omniprésent dans les classes, surtout en primaire.

Quelques mots sur la pédagogie par le jeu

Il n’existe pas vraiment une définition unique et complète pour la pédagogie du jeu. Tout simplement, on peut l’appréhender comme une approche prônant le recours à des activités ludiques pour stimuler l’apprentissage d’un enfant. Qu’il soit libre ou dirigé, le jeu permet aux élèves d’acquérir du plaisir et de la motivation. Des forces positives qu’ils peuvent exploiter pour construire leur apprentissage et développer leur faculté cognitive, créative, émotionnelle, sociale et intellectuelle.

Grâce au jeu, l’enseignant peut observer son élève et sa démarche dans la résolution d’un problème. En cas de besoin, il pourra intervenir pour apporter son aide, des supports et des correctifs. Le jeu peut être adapté à diverses thématiques, comme à la saisonnalité par exemple, en organisant un Escape Game pour Halloween en CM1.

La pédagogie par le jeu : nos astuces pour bien l’appliquer en classes primaires

L’éducation plus ludique en s’amusant

Il est tout à fait possible de mêler travail et jeu, pour une approche pédagogique ludique. Pourtant, les enseignants sont souvent peu enclins à tenter l’expérience. Contrairement au cadre d’enseignement classique, ce travail demande une certaine maîtrise de cette approche. Cela ne peut pas se faire sur un coup de tête, car l’approche doit savoir mélanger avec brio l’amusement et l’aspect éducatif recherché.

Il ne s’agit pas seulement de donner des jeux aux enfants et les laisser s’amuser. Des interventions sont aussi nécessaires et, surtout, elles doivent être faites au bon moment. À tout moment, l’enseignant doit rester actif. Ses rôles peuvent se résumer comme suit :

  • Préparation et organisation : l’environnement doit être bien préparé. L’enseignant doit réorganiser la classe selon les activités ludiques à faire, rassembler le matériel et préparer les séances de jeu en amont.
  • Écoute et observation: cette activité intervient en cours des séances. Vous devez être attentif à ce que font les élèves. Faites preuve d’écoute et d’observation et n’hésitez pas à intervenir pour les guider et offrir des suggestions quand les enfants bloquent sur certains points.
  • Réalisation de bilans collectifs: à la fin des séances, vous devez relever les points essentiels à retenir et faire une récapitulation des apprentissages et savoirs que les élèves doivent acquérir.

Quelques exemples de jeu à utiliser en primaire

Lors de l’utilisation de la pédagogie par le jeu, vous pouvez vous appuyer sur différents types d’animations. Toutefois, retenez bien que les activités à faire ne sont pas forcément les mêmes pour tous les niveaux. À l’école primaire, il faudra privilégier les jeux de plateau, les jeux de la bataille ou encore l’escape game.