Comment mener une réelle robotique pédagogique en classe ?

La robotique pédagogique en classe est intégrée dans les programmes scolaires par l’Education Nationale depuis quelques années maintenant. Elle fait partie des nombreux moyens d’approche psychopédagogique, lesquels sont souvent associés aux langages simples mais puissants de la programmation. Mais qu’est-ce qu’une bonne robotique pédagogique en classe ?

L’utilité d’une robotique pédagogique en classe

Manipuler des objets tangibles et expérimenter à partir de situations réelles, c’est ainsi que l’on peut définir le but final de la mise en place d’environnements pédagogiques de la réelle robotique. En effet, ces environnements reposent sur des interfaces techniques qui aideront les apprenants à atteindre ce but ultime.

Comment mener une réelle robotique pédagogique en classe ?

La robotique pédagogique se base également sur deux principes fondamentaux : les activités de manipulation et de construction des objets tangibles, ainsi que des outils programmables. Pour ce faire, elle fait appel à différentes compétences dans divers domaines pour construire et piloter correctement l’objet technique, ici le robot, via un langage de programmation.

Avec la robotique pédagogique, les élèves apprennent également la mécanique pour confectionner la structure du robot, la technologie pour réaliser sa construction, le dessin technique pour mettre en forme les plans, les arts plastiques pour perfectionner le design du robot, et évidemment l’informatique pour piloter correctement le robot.

Des outils progressifs pour une bonne robotique pédagogique en classe

La robotique pédagogique est une méthode d’apprentissage originale. Elle est ludique et suscite ainsi l’attention de tous les élèves. On ne leur inculque pas directement des codes complexes et on observe la mise en place d’une évolution robotique pédagogique en classe dans les apprentissages menés. On leur apprend d’abord à développer leur logique et leur raisonnement, puis leur créativité. C’est justement cette simplicité d’assimilation qui permet que l’on enseigne aux enfants de la maternelle, du primaire, la programmation robotique.

Pour commencer, généralement vers 6 ans, les élèves utiliseront le langage de programmation scratch avec des icônes. A partir de 9 ans, le langage scratch sera développé via des blocs à déplacer sur l’écran afin de programmer le robot. En classe de troisième et au lycée, la robotique pédagogique utilisera surtout le langage C, via Arduino IDE mais également le langage Python, Tickle et Minecraft.

Ainsi, pour mener une réelle robotique pédagogique en classe, il faut prendre en compte la tranche d’âge des élèves. Des logiciels et des robots éducatifs adaptés leur sont donc confiés pour les aider à maîtriser la programmation robotique.